top menu

Bulletins sécurité en radiothérapie

Suite à plusieurs demandes lors des réunions annuelles InterCrex nous souhaitons développer un bulletin sécurité axé sur la prise en charge des patients en radiothérapie, un peu sur le modèle de celui réalisé dans l’aviation civile par la DSAC.

Retour d’expérience collectif :

Il s’agit d’organiser mensuellement un retour d’expérience collectif sur une thématique précise en partageant nos expériences d’incidents ou de presque accident qui ont été analysées dans nos établissements respectifs et de les partager dans une synthèse publiée via une newsletter.

Conformément à la méthodologie employée toutes les analyses sont anonymisées, aucun nom n’apparaît dans ces synthèses : ni les noms des patients ou professionnels impliqués dans l’événement, ni le nom de l’établissement où cela c’est produit.

Recevoir le bulletin de sécurité en radiothérapie :

Deux cas de figure :

  • Vous n’avez pas de compte utilisateur sur intercrex.fr :Pour cela c’est très simple il suffit de vous inscrire sur le site et de cocher la case “Je souhaite recevoir la newsletter InterCrex”.
  • Vous avez déjà un compte utilisateur sur intercrex.fr :Si vous êtes déjà inscrit sur le site, vous pouvez vous connecter à votre compte, via le menu en faut de page, puis vous rendre sur “mon compte” et cocher la case “Je souhaite m’inscrire à la newsletter InterCrex”.

Choix des thématiques et collecte des analyses :

Les thématiques seront sélectionnées de manière à balayer pour chaque étape du processus de prise en charge les trois catégories de risque majeures que sont : l’erreur de dose, l’erreur de volume et l’erreur de patient.

Ainsi ce retour d’expérience à l’échelle nationale permettra de construire une base de données commune et partagée des risques à priori encourus par les patients lors de leur prise en charge en radiothérapie.

Si vous êtes membre du site intercrex ou de l’association française de qualité et sécurité en radiothérapie (AFQSR) vous serez sollicités pour fournir des analyses d’événement afin d’alimenter le bulletin sécurité et la base de données des risques à priori.

 

Comments are closed.